ARGUS 2020 ...

Arrivée des modèles 2020, avec la taxe douanière de 25 % pour les produits importés des USA qui se maintient, donc les Kawasaki et Yamaha, les prix s'envolent surtout chez Yamaha. Les Sea-Doo fabriqués au Mexique ne sont pas touchés, et l'augmentation est contenue.

Décote : la décote appliquée par rapport au dernier prix du neuf connu est de 20% la 1ère année, 15% la 2ème, 12% la 3ème et 10% les années suivantes. Les déclassés que l'on trouve désormais régulièrement faussent un peu cette logique, sans compter les variations de prix très importantes comme cette année qui vont maintenir des valeurs soutenues pour les modèles 2019 chez Yamaha notamment. Certains modèles bénéficient d'une surcote de par leur rareté comme le X2 de chez Kawasaki  (tendance ++) ou d'une décote suite à un changement de tarif important comme l'Ultra 300. Le mois de mise en circulation influe également sachant que les modèles de l'année N sont mis en vente dès décembre de N-1.

La machine doit être en état d’origine avec 40 heures de navigation par an (2 temps ou 4 temps) sans modification mécanique. Au-delà de 40 heures appliquer une décote de 2% par tranche de 10 heures.

Les changements de type plaque, écope, hélice ne changent rien à la valeur du jet, seuls un bras ou une colonne apporte une plus-value légère. Attention aux décorations personnalisées qui risquent de vous apporter une moins-value à la revente.

Attention également aux jets ayant fait de la compétition qui ont forcément subit plus de contraintes sans compter les problèmes de garantie constructeur.

Un professionnel va en plus appliquer une moins-value de l'ordre de 15% pour un modèle classique et c'est normal, car il doit ensuite assurer une garantie de 3 mois minimum lors de la vente, sans compter sa marge car personne ne travaille gratuitement.

Notez que certains modèles sont très difficiles à revendre (tendance --)  et que les professionnels ne vous les reprendront pas, ou à des conditions très basses. On peut citer le 3D de chez BRP ou les modèles utilisés par les loueurs dont l'offre est surabondante, tel que le VX de chez Yamaha ou le GTI de chez BRP qui se négocie très en dessous de la côte. De même, les trois places en modèles 2 temps n'ont plus la côte et seront très difficiles à revendre, tout comme les marques ayant disparues.

Les jets à bras Kawasaki, Yamaha conservent une cote anormalement haute de par la pénurie de jets à bras. Ils rentrent désormais dans une colonne HC = hors cote. On remarque que le FZ Zapata a perdu de sa superbe depuis l'arrivée du SXR1500 qui a conquis les pilotes.

A noter que les S4 ne bénéficient pas du même engouement et surtout le S8 qui n'a pas jamais eu la côte !

Je suis un particulier

Obtenez la côte personnalisée de votre machine.

Je suis un PROFESSIONNEL

Obtenez la côte argus du neuf et de l'occasion de toutes les machines N-1 à N-10.

A propos de JetPulsion magazine

| Tous droits réservés | Mentions légales

© VGB Editions - JetPulsion magazine

Restez connecter

  • Facebook - White Circle